5.02.2011

1e Mai 2011 à Clermont Ferrand: Salud y Anarkia !

En ce 1e mai 2011, les anarchistes clermontois-es avaient prévu une journée complète de lutte de classe face à l'Etat et au capitalisme.

Tout d'abord, dès le 29 avril, nous avions invité Maurice Rasjfus au Festival du Film Engagé. Plus de 150 personnes assistèrent à l'ouverture du festival avec le film “L'An Prochain la Révolution” suivie d'un débat de plus d'une heure avec Maurice, qui tourna autour de la Résistance, du rôle de la police d'hier et d'aujourd'hui… Et avec Maurice fidèle à lui-même, engagé, émouvant et surtout toujours debout à 82 ans… “A vos ordres ? Jamais plus !”. Nous tenions une table de presse au festival (qui a vu passer un grand nombre de personnes), et l'exposition “Espagne 36, Les Journées Libertaires” fut vue par plus de 200 personnes.

photo216.jpg photo221.jpg

photo2141.jpg


Mais le 1e mai fut pour nous le plus grand moment du weekend… Le matin, nous participions à la manif' du 1e Mai. Un bide pour les syndicats et les partis. Qui n'en tirèrent aucune leçon. 400 personnes ! Du coup notre petit cortège, qui réunit une bonne quinzaine de militant-e-s derrière une banderole “Ni Etat Ni Patron Autogestion”, anarchosyndicalistes de la CNT-AIT, militant-e-s de la FA et des non-encarté-e-s fut l'un des plus nombreux (à part le senpiternel cortège CGT), et le plus bruyant ! 250 tracts de la CNT-AIT diffés, quelques “Solidarité de Classe” spécial 1e Mai aussi. Lors de la prise de parole, deux militants de la CNT-AIT lurent la déclration de l'Association Internationale des Travailleurs-euses au mégaphone (ici en anglais http://www.iwa-ait.org/?q=node/113 et là en espagnol http://www.iwa-ait.org/?q=es/node/114 ).

p01051111210001flout.jpg


L'après-midi, toujours dans le cadre du festival du film engagé, nous projetions le film “Vivre l'Utopie”. Et, à notre surprise, c'est une 60aine de personnes, que nous ne connaissions pas, qui y assistèrent. Sale comble pendant le film! Le film fut introduit par un militant de la CNT-AIT. A la fin de la projection, et après des précisions de deux militants de la CNT-AIT 63 et d'un du Groupe Abel Paz de la FA, ce fut un débat de plus de 45 minutes qui s'engagea, avec des personnes qui ne connaissaient absolument pas ce pan de l'Histoire. Un débat qui a redonné espoir dans les luttes à venir, avec particulièrement une vieille espagnole qui a ému toute la salle. Un autre symbole, on nous a dit qu'après le film, un vieux militant communiste, qui ne connaissait pas cette partie de l'Histoire, est sorti chamboulé, s'est assis la tête entre les mains…A la fin du débat, Jean-Pierre, vieux syndicaliste Michelin, nous offrit “Parole de Bibs” sur “Des ouvrier-e-s qui ont osé dire Non”.

photo218.jpg photo217.jpg

photo219.jpg


Alors que depuis des années les anarchistes clermontois-es n'avaient rien fait ou presque (vente de journaux) le 1e Mai, faute de nombre, ce 1e Mai nous prouve le renouveau des idées anarchistes, des pratiques anarchosyndicalistes. Plus que jamais, il est temps de prendre conscience (comme l'a répété Maurice Rasjfus) de ce que sont le capitalisme et l'Etat, des logiques de mort, et de lutter.

“Face à l'Etat et au Capital, Organise-toi et Lutte !”

Plus que jamais, Vive l'Anarchie !!

No comments:

Post a comment